Il s’agit de privilèges et de l’immunité diplomatique. À cette immunité, les agents diplomatiques accrédités et les membres de leur famille ne peuvent pas être poursuivis lors de possibles infractions.
Cette disposition leur permet de se soustraire à la justice du pays dans lequel ils les commettent. Nous contacter pour information.
Lire aussi dans cigap.org les articles écrits par des professionnels du thème:
La crise : De quoi parle-t on ?
L’expatriation : Gestion et accompagnement (Droit et psychologie)
Réfugié : notion et prospective (Droit)
Le bénévolat et ses représentations symboliques (Psychologie)