C’est une perversion sexuelle. Le sujet trouve sa satisfaction à travers des situations physiques et psychologiques, humiliantes, dévalorisantes, pour lui.
Cependant, Freud parle aussi de masochisme moral qui découlerait de ces comportements en quête d’une position de victime à cause d’un fort sentiment de culpabilité inconsciente. Dans ce cas là , la satisfaction sexuelle ne serait pas directement impliquée.