Ce terme désigne l’image qu’un « sujet » a de lui même. Il inclut aussi l’image de son organisme, le corps, mais également les traits psycho-sociologiques avec lesquels le sujet se présente. D’un point de vue psychanalytique et selon Freud, le Moi est la partie organisée du Soi, constamment influencée par les incitations pulsionnelles gardées cependant sous contrôle grâce au refoulement. Le Moi dirige toutes les activités, établit et maintient la relation avec le monde extérieur. Le Soi couvre l’ensemble de la personnalité et comprend non seulement le Moi mais aussi toute la vie pulsionnelle que Freud a désigné par le terme de ça . Selon Mélanie Klein, le Moi existe et fonctionne dès la naissance et, qu’outre les fonctions déjá  mentionnées, il assume une tâche très importante qui est celle de se défendre contre l’angoisse suscitée tant par la lutte intérieure que par les facteurs externes. Le Moi est à l’origine de nombreux processus comme la projection , l’introjection, le clivage.