La famine verte est un processus mis volontairement en place par certains gouvernements ou groupes d’individus pour provoquer une disette (famine). La souffrance des populations et la crise humanitaire « élaborée » par ces plans ont pour but d’attirer ainsi l’aide humanitaire internationnale ou simplement le regard des médias et obtenir des facilitées ou des avantages au niveau politique.

(Voir : « Organisation non gouvernementale » et « volontaire » dans le lexique)

(Voir formation CIGAP.org : Partir et revenir de mission)