C’est un point de vue qui suppose un ensemble de systèmes différenciés dans l’appareil psychique.
Ces systèmes posséderaient une certaine dynamique les uns par rapport aux autres. Ce schéma de pensée nous permet de les envisager comme des lieux psychiques dont chacun posséderait une représentation précise.
Dans les écrits de Freud, on a l’habitude de parler de deux topiques selon les époques d’écriture :

La première avec les espaces psychiques que sont l’inconscient, le pré-conscient et le conscient et la seconde, où se repèrent les trois instances que sont le ça, le moi et le surmoi.