Le passage à l’acte est un moment de rupture brutale dans un processus relationnel jusque-là porté par la parole. C’est-à-dire que l’acte accompli (prise de drogue, violer, agresser, se bagarrer, commettre du vandalisme mais aussi faire une tentative de suicide, une fugue, se mutiler…) peut être en deçà des mots. Dans ce cas là, on parle de passage à l’acte.(Notons que certains de ces actes peuvent aussi avoir d »autres points d »ancrage). Dans le cas de « passage à l’acte », le comportement surgit et remplace les mots qui ne peuvent pas être élaborés par l’individu impulsif.