Ce sont les normes minimales de sécurité opérationnelle que l’ONU a établi. L’insécurité grandissante du personnel sur le terrain (de plus en plus pris pour cible par les terroristes) a incité l’ONU à mettre en place un programme afin de renforcer le système de gestion de la sécurité sur le terrain, d’accroître la sensibilisation du personnel, de réduire les risques et d »établir des critères standardisés pour les opérations sur le terrain. Les MOSS sont divisées en quatre sections : les plans de sécurité, la formation du personnel, le matériel de télécommunications et de sécurité.