Il s’agit de la phase princeps du développement de l’enfant qui se marque par une relation mère-enfant dite symbiotique, gémellaire. L’enfant se vit comme indifférencié de la mère voire comme une continuité de cette dernière. L’enfant et la mère sont confondus jusqu’à  l’émergence de la phase de « séparation-individuation » (M.Malher) permettant l’avènement du « Je »