Dans le droit français il existe plusieurs modes d’hospitalisation psychiatrique.
L’hospitalisation sur demande d’un tiers ou HDT et l’hospitalisation d’office ou HO résultent de la loi du 27 juin 1990 qui modifiait celle du 30 juin 1838. Elle dispose que L’HDT ou hospitalisation sur demande d’un tiers requiert une demande familiale et deux médecins certificateurs, hormis les hospitalisations d’urgence, tandis que l’HO ou hospitalisation d’office est à la diligence du Préfet argumentée par un examen d’expertise.

Les services libres ou placements libres restent comme auparavant les modes d’entrée les plus fréquents.
Ces procédures sont réellement des modèles asymptotiques adoptés dans très peu de pays dans le monde.