Le bailleur de fonds est l’état, l’organisme, l’entreprise ou la personne qui finance tout ou une partie d’un projet.
Même lorsqu’il s’agit de programme d’aide psychologique, le bailleur de fonds demandera des comptes quantitatifs et qualitatifs.

Par expérience, nous donnerons cet exemple qui est devenu très fréquent. Lors d’un programme de soins post-traumatiques pour des enfants de la guerre, nous avons été sommé par le service des affaires étrangères d’un état bailleur de prévoir non seulement le nombre d’enfants qui sera pris en charge après la fin de guerre en cours (c’est à dire « estampillé » traumatisé) mais aussi combien seront guéris et en combien de temps !
Au delà du caractère complétement décalé de cette demande, il est important de donner des informations précises avant, pendant et après le projet car pour le bailleur, il s’agit d’un plan comptable, de stratégies de communication et de relations publiques et souvent politiques.

(Voir formation cigap.org : Expertise-Montage-Suivi-Rapport d’un programme pour les Nations Unies)