Afin de minimiser les risques d’incompréhensions lorsque que l’on communique par radio des informations importantes, les militaires et les humanitaires utilisent des « termes » connus au niveau international pour identifier une lettre précise.

Par exemple, pour dire : arrivée du vol n° 25 ONU. La personne émettrice du message dira :  » arrivée du vol n° 25 ONU » puis, pause puis « TWO, FIVE, OSCAR, NOVEMBER, UNIFORM ».

Voici l’alphabet phonétique international :

A-alpha, B-bravo, C-charlie, D-delta, E,echo, F-foxtrot, G-golf, H-hotel, I-india, J-juliet, K-kilo, L-lima, M-mike, N-november, O-oscar, P-papa, Q-quebec, R-romeo, S-sierra, T-tango, U-uniform, V-victor, W-wisky, X-x ray, Y-yankee, Z-zulu

Les personnes émettrices et réceptrices doivent avoir un  » Call sign  » personnel c’est à dire un code qui les identifie.

Tout message doit commencer par une identification : Si le code de la personne émettrice est : « Delta sierra foxtrot 3 » (souvent selon les initiales de la personne ) le message commencera par : « Delta sierra foxtrot 3 » à « Alpha Bravo 5 » (code du destinataire).